IETM a été créé en 1981 lors d'un rassemblement informel de professionnels des arts du spectacle pendant le festival Polverigi en Italie. À cette époque, la collaboration internationale était largement dépendante des institutions gouvernementales et intergouvernementales. En sa qualité de premier réseau culturel européen, l'IETM a été fondé par des professionnels pour des professionnels afin de construire un espace d'échange permettant de renforcer la collaboration internationale dans le secteur en pleine expansion des arts du spectacle au sein de l'Europe.

L'IETM s'est développé en organisant des « réunions » deux fois par an se divisant entre débats et programmes artistiques, mais sans une association, une structure ou un statut officiels. En 1989, il devient une organisation internationale à but non lucratif de droit belge avec un secrétariat et des frais d'adhésion pour les membres.

En 1989, l'IETM, qui comprenait des membres principalement basés en Union européenne, s'attachait à inviter des collègues provenant de l'Europe centrale, l'Europe de l'Est et du Sud-Est et, à partir de 1994, des pays autour de la Mer méditerranée. En 2003, l'IETM s'engagea aussi en tant que pont entre ses membres professionnels en Europe et en Asie (dont l'Asie centrale), en Afrique et en Amérique, bien que la majorité de ses membres proviennent toujours d'Europe.

Le nombre des membres en constante croissance chaque année, et représentant une palette toujours plus diversifiée des arts du spectacle contemporains interdisciplinaires, poussa l'IETM en 2005 à abandonner sa dénomination originale pour s'appeler simplement 'IETM' suivi de la formule « réseau international pour les arts du spectacle contemporains ».