Nouvelle publication, L'art et le genre : Sortir des cases

Le genre est lié à la partie la plus intime de l'être humain : l'identité. Les arts qui mettent en scène (sous n’importe quelle forme) un sujet aussi sensible et intime que l’identité de genre touchent profondément les spectateurs et peuvent les amener à revoir leur vision, leur regard, voire même leur propre identité. La question du genre est un bon exemple des représentations binaires évidentes qui limitent notre vision de la réalité – la division binaire homme/femme, la division des rôles du genre et leur fausse concurrence. L’art peut rendre ces discussions plus élaborées et amener notre pensée à dépasser les normes, les habitudes, les représentations binaires évidentes qui limitent trop souvent notre vision de la réalité mais également notre imagination.

Sortir des cases, la cinquième publication de la série Nouvelles Perspectives de l’IETM, traite d'un sujet complexe et délicat, aux contours souvent flous. Elle met en évidence certains points-clés, tels que les définitions de genre et d'identité de genre, le féminisme, les préjugés et la discrimination liés au genre, et explore comment ceux-ci se croisent pour former un réseau personnel et social complexe. La publication essaie de clarifier certains termes tout en admettant qu'ils ne sont pas définis de manière universelle, pas même en milieu académique, mais qu'il y a seulement un consensus général sur leur définition. Finalement, la publication se focalise sur la tension insoluble entre l'individu et la société, et suggère, de la manière la plus respectueuse possible, des possibilités pour utiliser cette tension de manière créative afin de permettre à la société d'avancer.

Sortir des cases est écrit par Pascale Charhon, consultante principale, experte en droits contre la discrimination et droits fondamentaux.

Télécharger

Photo © Penn State