09 novembre 2006 - 12 novembre 2006
09 novembre 2006 - 12 novembre 2006
 

Mr Nilsson – I Memo on Time - Maus&Orlovski

.

Partager

Mr Nilsson est une performance sur la relation entre les animaux, la mort et la fiction. L’une des idées principales de cette performance est de montrer la différence entre savoir et imaginer. Cette différence est examinée en se référant aux animaux et à leur mort, pour nous permettre de définir l’humanité et ses limites. Personne ne peut savoir ou imaginer ce que ressent une anguille, un étourneau ou un cheval, et ce qu’ils éprouvent à leur mort. Mr Nilsson, comme dans beaucoup de performances modernes, est un cyborg modern, un fusionnement entre l’homme et la machine. La performance analyse le lien entre les gens et leur environnement, en y incluant la technologie. Pour les spectateurs, la performance peut être une sorte de simulateur qui leur permet d’examiner leurs pensées et leurs relations avec les objets inhumains, afin d’imaginer et peut-être d’éprouver les choses différemment. 

avec Tanja-Lotta Räikkä, Marja Silde, Robin Svartström

Texte et mise en scène: Tuija Kokkonen
Assistant à la mise en scène: Leo Torvalds
Son: Miikka Ahlman
Lumières: Tomi Suovankoski
Création visuelle et vidéo-jockey: Kaisa Illukka
Vidéo: Terike Haapoja, Kaisa Illukka

Maus&Orlovski
Maus&Orlovski est un groupe mobile composé de membres de différents domaines d’art dirigé par Tuija Kokkonen. Avant Mr Nilsson, ce groupe d’artistes a produit deux œuvres : Maus and Orlovski – Memos of Love in the City (trois représentations théâtrales et une pièce radiophonique réalisées à Helsinki en 1997) et Catchment Area – Memos of Freedom (trois spectacles de performance présentés à Kiasma entre 1999 et 2003). Ces spectacles examinaient les possibilités de différents passages : un passage qui nous éloigne de l’anthropocentrisme du théâtre (ou bien l’égocentrisme), un passage vers la périphérie, un espace intermédiaire, un passage vers l’écoute et le silence. Les représentations commençaient par minimaliser les éléments fictifs, qui devenaient ensuite des événements qui bougeaient dans la ville et finissaient par être vidées des interprètes, donnant l’espace aux spectateurs.

Kiasma (Teatteri)
Mannerheiminaukio 2,
Helsinki
Finland
9 novembre, 2006 - 19:30 - 21:00

Share your ideas