Label « Fair Practice » dans le domaine des arts
En pleine période de réductions budgétaires et de pression accrue pour jouer plus et mieux, comment nous assurer que nos pratiques artistiques sont responsables et durables d’un point de vue éthique? Comment conserver la diversité des arts et garantir des relations saines dans notre secteur? 

Vers une culture inclusive
L’art aurait le pouvoir de faire tomber les barrières qui séparent les groupes, mais notre secteur reflète-t-il vraiment les réalités multiples des villes dans lesquelles nous vivons? Quelles stratégies le monde des arts a-t-il avancées pour s’adresser à ce corps toujours autre, genré, invalide ou colonial? Quelles sont nos responsabilités et comment les partager avec nos alliés dans le domaine?

Fortress Europe
Cette séance visait à regrouper et confronter les idées, les experiences, les recommandations et les actions des participants travaillant dans le domaine de la culture et des arts, en vue de trouver des solutions de travail temporaires quant au sujet immédiat des réfugiés et des migrations.

Generation 2 Generation: comment surfent-ils?
Naviguer à travers les espaces virtuels est devenu une habitude pour la plupart d’entre nous. La technologie n’est rien d’autre qu’un moyen d’amplifier nos capacités, et c’est particulièrement vrai pour la génération Y, née entre 1981 et 2000. La technologie nous aide à faire plus, plus vite. Qui est responsable, la technologie ou l’humain? Y a-t-il une démarcation entre les réalités virtuelles et physiques, ou s’agit-il simplement d’un « dualisme numérique » dépassé? Quelle est la place du vivant (le théâtre) dans cette nouvelle réalité?

Narration créative: narration transmédia et transdisciplinaire
La narration transmédia cherche à construire un monde narratif à travers des canaux variés : réseaux sociaux, jeux vidéo, films, romans, applications pour mobile, ainsi qu'à travers certains aspects de la vie réelle. Au cours de cette session, la narration transdisciplinaire sera abordée via les approches de pionniers qui travaillent ensemble en combinant leurs différents domaines de spécialité. Les expériences présentées créent une réalité alternative pour et avec le public, permettant ainsi aux participants d'interagir avec l'histoire et même d'en changer le cours. 

Tous ensemble
Si l’économie collaborative est devenue célèbre grâce à des entreprises numériques comme AirBnB ou Uber, elle représente en réalité un concept beaucoup plus large pouvant même s’étendre au secteur des arts sans mettre à mal nos valeurs. Avec la culture des hackathons et du Do it yourself, elle peut donner naissance à des fab labs, des espaces de travail partagé ou des plateformes fondées sur la communauté, transformant ainsi de façon drastique nos habitudes de travail. Cependant, nous sommes confrontés à des questions difficiles. Qu’implique cette collaboration en termes de propriété intellectuelle ? Où se trouve la ligne entre producteur et consommateur ? À quoi pouvons-nous faire confiance ?

Réponses éthiques et comportement moral dans le secteur des arts
Lors de cette séance, les participants ont discuté le trés délicat équilibre entre perdre votre public et d'accepter le soutien des régimes controversés ou de sponsors dont les pratiques sont en contradiction avec nos valeurs.
Faut-il rester à l'écart de la politique ? Devrions-nous boycotter tous les régimes et des sponsors controversés ? Faut-il interdire les artistes et les organismes qui traitent avec eux ? Et quel est le prix de l'adoption de la morale ?

Défendre les arts
L’objectif de cette session à IETM Amsterdam était de échanger les idées, les experiences et les meilleures pratiques sur la manière de convaincre les décideurs politiques - aux niveaux regional, national et européen - de l'importance de la culture et les arts pour le développement des sociétés européennes.

© Horia Varlan