À travers le monde

Alors que dans certains pays d’Europe les arts sont pris au piège des réalités du marché et opprimés par des exigences telles que le surplus économiques, la liberté créative est engloutie par les agendas politiques et étouffée par la présence des états dans les arts.

Libéralisme, liberté, financement public, ingérence étatique ; ces notions - que nous avons tous en tête de temps en temps - sont-elles perçues de la même façon dans des contextes historiques, économiques et sociaux différents ? Cette section nous donne un aperçu des divers paradigmes, défis et aspirations qui prévalent aux quatre coins du monde.

Share

On Cultural Safari in Tunis Developments in Tunisia’s cultural field go hand in hand with political shifts and (r)evolutions. Many twists and turns have taken place since the country gained its independence in 1955, and today Tunisians search, also through art, how to live their newfound freedom in an optimal way and to express their fledgling, fragile but multilayered identity. Everything seems possible and should be reconsidered: institutions, the government, society itself and the ways to develop it. After the revolution of 14 January 2011 - and the deposition of President Zine El Abidine...
Why should we discuss the question of freedom within the condition of neo-liberal societies? Is the question of freedom still relevant after all emancipatory movements in 20th century, after the fall of Berlin wall, after global march of democracy, last but not least after postmodernist denial of utopian thinking? We propose understanding of freedom as a process. Freedom is not a state. It is a dynamic set of relations in societies. Democratic societies are based on the protection of different rights including the right of free movement of people, religious, scientific and artistic expression...
Pourquoi devrions-nous aborder la question de la liberté au sein de nos sociétés néo-libérales ? La question de la liberté est-elle encore pertinente après tous les mouvements d’émancipation qu’a connus le 20ème siècle, après la chute du mur de Berlin, après le défilé mondial pour la démocratie, et, enfin et surtout, après l’abnégation post-moderne de la pensée utopique ? Par liberté, nous entendons un processus. La liberté n’est pas un état. Il s’agit d’un ensemble dynamique de relations au sein des sociétés. Les sociétés démocratiques se sont fondées sur la protection de divers droits, dont...

Pages

Already a member?

Log in to post your own content or join the discussion.

Or to sign up.